Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes nos actualités

Détail de l'actualité

Les flux rss du siteImprimer la page

Transmission : une journée pour agir

Rendez-vous vendredi 17 novembre à la Bastide-de-Sérou

La cessation d’activité et la transmission de son exploitation sont une étape de sa carrière professionnelle qu’il est essentiel d’anticiper avant d’entreprendre un nouveau projet de vie.

La Chambre d’agriculture de l’Ariège met en place tout au long de l’année un Point Accueil Transmission pour informer les agriculteurs des conditions et des démarches à réaliser avant de cesser leur activité, les orienter et les accompagner dans leur projet de transmission d’exploitation et les aider à préparer cette transition.

Pour sensibiliser toujours plus sur les enjeux de la transmission en agriculture, nous organisons pour la deuxième année consécutive, l’évènement : « Transmission : une journée pour agir », le vendredi 17 novembre à l’Espace Jean Nayrou à La Bastide-de-Sérou.

Venez partager les témoignages d’agriculteurs qui ont déjà cédé leur exploitation ou qui sont en cours de réflexion. Ecoutez les éclairages apportés par les experts de la transmission et participez aux ateliers thématiques pour répondre à vos interrogations, en présence de conseillers de la Chambre d’agriculture, de la SAFER, du CER, de la MSA et d’un notaire.

Edito : un évènement annuel autour de la transmission

« La transmission est un sujet prioritaire. Notre évènement « Transmission : une journée pour agir » s’inscrit dans la durée pour vous proposer annuellement une manifestation d’envergure départementale sur cette thématique, en partenariat avec la MSA, le CERFrance et la Safer. Pour cette deuxième édition, nous vous présentons un format rénové : de nouveaux experts et de nouvelles thématiques abordées. Alain Baby, agriculteur retraité et Philippe Lacube, agriculteur témoigneront de leur parcours et des stratégies mises en place au sein de leur exploitation. Une rencontre animée par Olivier de Robert, écrivain et conteur ariégeois. L’objectif est d’aller encore plus loin sur les sujets traités, d’enrichir les débats, de poursuivre l’information et l’analyse autour de ce sujet phare. Au-delà de l’apport que nous vous proposons, les échanges avec les participants sont tout aussi importants pour connaître vos attentes.

Ces dernières décennies, le modèle de transmission a fortement évolué laissant place à de nouvelles problématiques notamment sur le volet social : quel projet de vie après l’exploitation ? Un sujet peu abordé jusqu’à présent car masqué par d’autres enjeux de la cessation d’activité : volonté d’accompagner le repreneur, attachement familial... Avec ces orientations différentes, c’est une nouvelle vie qui commence. Une dimension qui prend aujourd’hui tout son sens au regard des chiffres sur l’installation au sein de notre département avec plus de 60 % d’entre-elles réalisées hors du cadre familial. Nous ne devons pas rester figés sur des schémas historiques : l’agriculture évolue, la transmission aussi.
Pour vous accompagner dans cette étape de vie de votre entreprise, nous avons su proposer de nouveaux outils : Point Accueil Transmission, Audit de transmission… Des outils mis en place dans une volonté de coordonner nos actions avec les partenaires. Notre politique de la transmission est constamment adaptée et actualisée.

A travers cette journée, notre objectif est également de sensibiliser les partenaires et collectivités sur le dimensionnement territorial de la transmission. Cette thématique est commune à nos différents échelons et doit rassembler tous les acteurs du territoire. 
Cet événement départemental proposé ce vendredi 17 novembre s’adresse à tous les agriculteurs de plus de 50 ans avec ou sans successeur, aux organismes professionnels agricoles, aux collectivités, mairies... Nous espérons vous compter nombreux parmi nous pour profiter des interventions d’experts, du témoignage d’agriculteurs cédants et des échanges entre participants ».

Mickaël Marcerou, élu responsable de la thématique Transmission

Des experts de la transmission, des agriculteurs cédants et un animateur conteur pour cette deuxième édition

Maitre Mathieu Villanou, notaire à Pamiers, à l’Office notarial Assemat, Lederac, Viallaneix, Baby


Détenteur d’un diplôme universitaire de transmission d’entreprise optimisée, Maitre Villanou est spécialisé dans la transmission d’entreprises dans tous secteurs (PME ou TPE).

Dans le cadre de l’atelier thématique de l’après-midi, il nous sensibilisera aux enjeux d’une succession familiale réussie. En effet, pour le cédant comme pour le repreneur, la transmission d’entreprise est un enjeu patrimonial considérable, à la fois financier, civil, fiscal et social. Or très fréquemment cette transmission n’est pas correctement optimisée car trop tardive pour des raisons diverses. L’anticipation 5 à 10 ans en amont est essentielle : savoir comment transmettre, à qui, dans quels pas de temps, quelles solutions pertinentes…

Alain Baby, agriculteur retraité

Au 1er janvier 2016, Alain Baby, agriculteur en polyculture élevage quittait son exploitation en laissant place à un jeune agriculteur hors cadre familial. Cette étape de transmission faisant suite à quelques années d’anticipation pour préparer ce projet.

A partir de 2013, il a été accompagné par la Chambre d’agriculture et a bénéficié des différents services : le Répertoire Départ Installation pour la recherche du porteur de projet, d’un stage d’une durée d’un an (CEFI) réalisé par le repreneur dans l’objectif de sécuriser le projet... Ce cédant a ainsi laissé son outil de travail créé sur trois générations.

A l’occasion de la journée Transmission, il vous présentera son parcours mais aussi son nouveau projet de vie en tant que jeune retraité.

Olivier de Robert, écrivain et conteur ariégeois


La Transmission est une étape incontournable dans toutes les entreprises. Une étape pourtant difficile a appréhender notamment par rapport aux dimensions humaines qu’elle relate. Pour cela, nous avons fait appel à Olivier Robert, écrivain et conteur ariégeois pour animer cette journée.

Ce qu’il aime, « c’est parler librement, prêter sa voix aux taiseux qui savent les choses essentielles et n’en disent rien ou presque, de peur de déranger, tricoter des bouts de phrases toutes simples pour finir par dire les grandes vérités, celles qui viennent du fond de l’âme humaine ».

Avec beaucoup d’humanité, cet homme reconnu pour son talent de conteur saura ouvrir le dialogue avec grâce autour de cette thématique parfois difficile à aborder.