Semoirs : adaptations pour le semis simplifié

Les flux rss du siteImprimer la page

L’autoconstruction ou l’adaptation de matériel existant est un moyen de s’équiper avec des outils et des fonctions supplémentaires à coût réduit. Autour du semis de couverts végétaux et de la réduction du travail du sol, nombreux sont les agriculteurs qui sont à l’origine d’innovations sur leurs outils. Ces innovations commencent par des modifications simples (par exemple l’ajout d’une distribution Delimbe sur un  déchaumeur) et vont jusqu’à la construction de prototypes de semoirs. 

Voici une liste d’adaptation existantes et ayant fait leurs preuves dans les champs

- « Déchaumeur – semoir » : un système de distribution monté sur un déchaumeur à disques classiques permet de semer des cultures (céréales d’hiver, méteils…) ou des couverts en un seul passage. 2 possibilités :
- Un système Delimbe : pour le semis de petite graine (ex : phacélie, trèfles…), en faisant tomber les graines juste devant le rouleau plombeur, ou les peignes.
- Une trémie classique : frontale ou montée sur le déchaumeur (capacité limitée), pour semer les céréales, couverts …
- « Castreuse – Delimbe » : un système de distribution Delimbe monté sur une castreuse à maïs pour semer des couverts végétaux à la fin de la castration.
- Semoirs à dents : sur la base de châssis d’un cultivateur, d’un chisel ou autre outil à dent, des dents plus fines peuvent être installées pour créer un semoir direct à dents. L’écartement entre dents, la hauteur de dégagement et le nombre de poutres du châssis sont des éléments importants pour éviter des problèmes de bourrage en semis direct dans des résidus végétaux. Plusieurs systèmes de trémies peuvent être montés, et les descentes positionnées derrière chaque dent.
- Semoirs monograines : en partant d’un semoir monograine classique, l’ajout de certains accessoires permet de semer en direct dans de bonnes conditions :
- Chasses-débris rotatifs : écarte les résidus de la ligne de semis et évite de « pincer » des résidus dans le sillon
- Coutre fin devant l’élément semeur : écarte les résidus, foisonne le sol sur 1 cm de large et permet à l’élément semeur de rentrer dans le sol avec moins de pression
- Disque ouvreur indépendant : positionné sur un axe indépendant des éléments semeurs, il tranche la végétation et les résidus en place.
- Roues de fermetures (crantées, Schlagel, Curvetine…) : referment le sillon.
- ...

Votre contact

Ludovic DEDIEU

Conseiller Agronomie productions végétales

Tél : 06 42 49 50 52

Les prochaines formations

Aucune actualité disponible.